Le système LMD: mots clés

Comprendre le système LMD

 

Système LMD, durée des cursus et dénomination des diplômes

Le nouveau système pédagogique LMD est basé sur des cursus de formation appelés filières et fondé sur un enseignement modulaire de trois niveaux :

-  Premier niveau : Filière Licence (L) comprenant six semestres d’enseignement sanctionnés par le diplôme de licence d’études fondamentales ou professionnelles (Bac+3) 
-  Deuxième niveau : Filière Master (M) comprenant quatre semestres d’enseignement après la filière licence aboutissant à l’obtention du diplôme de Master ou Master spécialisé (Bac +5) 
-  Troisième niveau : Doctorat (D) comprenant 3 années de formation. Cette durée peut être prorogée d’un an ou de deux ans par le chef de l’établissement sur proposition du conseil du CEDOC (Bac +8 minimum).

Une filière validée donne droit au diplôme correspondant.

Organisation de l’année universitaire

-  L’année universitaire est composée de 2 semestre s’étalant chacun sur 16 semaines d’enseignement et d’évaluation et correspondant à deux sessions : 
— une session d’automne de septembre au début de février. 
— une session de printemps de de mi-février à fin juin.

-  Le cycle de licence est organisé en six semestres, les semestres S1S3 et S5 se déroulant dans la session d’automne et les semestres S2S4 et S6 se déroulant dans la session de printemps.

-  Une filière licence comporte 24 modules dont 16 sont réservés pour le DEUG ou DEUP.

-  Chaque semestre comprend 4 modules avec un volume horaire global semestriel de 320 heures.

-  Un module d’enseignement se déroule sur un semestre et correspond à un volume horaire de 80 heures d’enseignement et d’évaluation.

Les mots clés du système LMD

 

Le système LMD est basé sur de nouveaux concepts

Le semestre

Le semestre est la durée périodique des unités de formation. L’année compte deux semestres universitaires.

-  Un semestre compte 16 semaines. 
-  Un semestre comporte 4 modules. 
-  Le volume semestriel total est de 320 heures.

Le module

Le module est la nouvelle unité de base de l’enseignement universitaire.

Le module est constitué de 1 ou 2 éléments disciplinaires formant un ensemble cohérent, autonome et aisément contrôlable.

Le volume horaire du module est de 80 heures.

Les enseignements d’un module peuvent être dispensés sous forme de cours théoriques et/ou de travaux dirigés et/ou de travaux pratiques et/ou d’activités pratiques sur le terrain. La validation d’un module est définitive après le succès semestriel ou au rattrapage.

La filière

Une filière est un cursus de formation. Son objectif est l’acquisition d’aptitudes et de compétences. Elle est structurée sous la forme d’un ensemble cohérent de modules pris dans un ou plusieurs champs disciplinaires.

La filière de premier niveau est la Licence. Elle correspond à 6 semestres et comporte 24 modules soit un total de 1920 heures d’enseignement et d’évaluation. Chaque filière Licence comporte « un tronc commun national » aux universités au niveau des quatre premiers semestres (modules « outils » et modules « disciplinaires »). La filière Licence comporte aussi deux parcours au moins au niveau des 5eme et 6eme semestres.

Les 24 modules de la Licence sont répartis en trois blocs de modules : « Outils », « Disciplinaires » et « Parcours »

  • Un bloc de 4 modules « Outils » transversaux et transférables, étalés sur les quatre premiers semestres. Ces modules sont constitués d’enseignements de Langues, de Méthodologies du travail universitaire, de Techniques d’Expression et de Communication et d’Informatique. Ils sont destinés à faciliter l’intégration des étudiants dans le milieu universitaire et à faciliter le suivi de leurs études dans de bonnes conditions. Ils permettent de développer les compétences et habilités transversales des diplômés ;
  • Un bloc de 12 à 14 modules traduisant l’ancrage « disciplinaire » de la filière, étalés sur les semestres S1 à S4 et éventuellement en S5. Ce bloc peut aussi refléter un ancrage « pluridisciplinaire » cohérent ;
  • Un bloc de 6 à 8 modules en S5 et S6 offrant aux étudiants deux « Parcours » au minimum, de fin de formation Licence. Ce bloc de modules comporte le PFE et l’élément « culture entreprenariale ». Les parcours de formation sont destinés à initier à la spécialisation, à favoriser l’employabilité des lauréats à travers des modules professionnalisants, à renforcer la pluridisciplinarité et à promouvoir la mobilité interuniversitaire.

L’accréditation

L’élaboration d’une filière obéit dans la réforme pédagogique à des règles académiques. Un ensemble de modules constituant une filière se doit d’être structuré selon des objectifs précis en matière de formation. L’encadrement pédagogique et les moyens logistiques mis en œuvre pour réaliser une formation universitaire constituent le premier critère d’accréditation d’une filière.

Le processus d’accréditation de chaque filière passe par les étapes suivantes :

  • approbation du conseil de l’établissement d’attache
  • approbation du conseil de l’université
  • accréditation par la Commission Nationale de Coordination de l’Enseignement Supérieur (CNACES).

La validation

L’évaluation des connaissances mais aussi des aptitudes et des compétences constitue la clef de voûte du nouveau système pédagogique. L’évaluation pour chaque module doit comporter au moins deux contrôles continus. En plus des contrôles continus, un contrôle final peut être éventuellement organisé.

Les étudiants n’ayant pas validé ou acquis un module par compensation peuvent être autorisés à passer un contrôle de rattrapage, selon les modalités fixées au niveau de l’université. Les étudiants conservent la note d’un élément de modules si celle-ci est supérieure ou égale à 10/20.

Un module est acquis soit par validation soit par compensation.

  • Un module est validé si sa note est supérieure ou égale à 10 sur 20 et si aucune note de l’un des éléments le composant n’est inférieure à 6 sur 20.
  • Un module est acquis par compensation, si l’étudiant valide le semestre dont fait partie ce module. Un semestre du cycle Licence est validé si la moyenne des notes obtenues dans les modules du semestre est au moins égale à 10 sur 20 et si aucune note de l’un de ces modules n’est inferieure à 5 sur 20 et si aucune note des éléments de ces module n’est inférieure à 6 sur 20.
  • Un étudiant ayant validé ou acquis un module par compensation, a acquis définitivement ce module.
  • La validation de l’ensemble des modules d’une filière donne droit au Diplôme de Licence correspondant. Sur le diplôme figurent : l’intitulé de la filière et l’option correspondant au parcours suivi.

La capitalisation

La capitalisation est un principe pédagogique novateur qui consiste à reconnaître à vie à l’étudiant la possession d’un module qu’il a validé. Ce cumul à vie permet, d’un côté, une gestion plus rationnelle des étapes de la progression universitaire de l’étudiant et, d’un autre côté, l’établissement de liens fonctionnels entre

LOCALISATION

Location map

SUIVEZ-NOUS SUR

Compte Facebook de la FSJES Salé :

Compte Facebook du IAC Moroccan Korean :

Connectez-vous aux réseaux sociaux

CONTACTEZ NOUS

Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales - salé

Route Outa HssainSala Al Jadida B.P. 5295 Salé


Tél. (+212) 37833579
Fax : (+212) 37830601

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.